lienlien
TOP-SITES
SOUTENEZ HS MAINTENANT !





 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drogues & psychotropes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Drogues & psychotropes   03.03.13 16:30


Die Kaiserin

avatar

→ MESSAGES : 101
→ CITOYENNETÉ DEPUIS : 01/03/2013


Die Kaiserin




Drogues & psychotropes
Le chocolat, ça compte ?


Au sein d'une ville aussi obnubilée par le crime circulent de nombreuses substances psychotropes. Si votre pauvre vie est ennuyante à mourir, il y a fort à parier que vous aurez besoin d'un petit remontant ou d'une bonne dose d'illusions pour vous évader des ruelles mal famées de la basse ville. Certaines drogues sont pareilles à celles qu'on rencontre dans notre monde, mais d'autres ont fait leur apparition à La City et y trouvent un marché lucratif où les opportunités sont nombreuses.

Seules les drogues n'existant pas dans notre réalité seront décrites afin d'éviter toute allégation d'incitation à la consommation de substances psychotropes ou d'alcool. Sachez, néanmoins, que les drogues que nous connaissont sont également présentes à La City.

Black Moth. Si une drogue pouvait remporter la palme de la plus consommée, ce serait sans doute celle-ci. Petite poudre noire souvent solidifiée sous forme de cône, on la retrouve partout et à tous les coins de rue. Sa nature s'apparente à celle des amphétamines et procure au consommateur une énergie décuplée, ainsi qu'une impression d'euphorie et de triomphe. Relativement peu coûteuse, elle est par contre très addictive et a des effets secondaires nombreux d'ordre physique. Un grand consommateur peut donc vivre des palpitations cardiaques, des crises de panique, des troubles alimentaires (perte d'appétit et nausées) et peut entraîner une rubéose (bris de vaisseaux sanguins dans l'iris), une rétinopathie (maladie de la rétine qui peut causer la cécité), voire même la mort.
La poudre peut être inhalée (si on la jette sur le feu) ou fondue pour être injectée. Il n'est pas conseillé de la mettre en contact avec le nez.

Cigarette évanescente (ou Sparkle Smoke). Celle-ci ressemble en tout point à une cigarette, ce la rend difficile à distinguer d'un simple bâton de tabac. Néanmoins, les effets qu'elle produit sur le corps sont dévastateurs. Puissant neurodépresseur, la cigarette évanescente est également surnommée « la drogue du suicidaire » puisqu'elle a poussé de nombreux consommateurs à la dépression et au suicide. Si elle est consommée fréquemment, elle peut mener à une névrose et à la neurasthénie.

Boombox. Nan, ce n'est pas ce que vous trimbalez dans les rues pour vous faire remarquer par les jolies filles assez désespérées pour vous trouver charmant. C'est une drogue très puissante capable de vous éclater la tronche jusqu'au firmament. Le Boombox se trouve sous forme de comprimé qu'on avale souvent avec du café. Le cocktail est alors explosif et vous voilà parti vers d'autres cieux. Il s'agit d'un psychotrope à forte nature hallucinogène qui, combiné avec du café, vous permet également de resté éveillé pendant un minimum de 48 heures (les effets hallucinogènes disparaissent alors pour vous offrir cet astronomique boost d'énergie que vous recherchez). Les comprimés ont une couleur écarlate criarde et se vendent relativement cher. Peu, donc, peuvent s'offrir ce luxe. Toutefois, attention à la chute, puisqu'une fois les effets disparus, vous aurez besoin d'une semaine entière pour vous remettre.

Spider Silk. Celle-là est particulière dans le sens où elle se vend sous forme liquide. Le fluide est d'une couleur laiteuse et sa texture est très fine et soyeuse, ce qui justifie son appellation. Vendue à l'intérieur d'éprouvettes refermées par un bouchon de liège, la Spider Silk est associée à la détente et au plaisir ; elle agit également à titre d'aphrodisiaque, puisqu'elle décuple les sensations tactiles en créant un effet de chaleur sur la peau. La Spider Silk est moyennement dispendieuse, mais les lascars déterminés à passer une nuit de rêve ou à évacuer leur trop plein de stress peuvent facilement se la procurer à la haute ville (puisqu'elle circule souvent clandestinement dans les bars).
Les effets secondaires sont nombreux et incluent des migraines, des nausées, des saignements de nez et, surtout, une décoloration progressive de la racine des cheveux qui devient blanche (on le constate surtout chez les consommateurs chevronnés).

Éther Vermillon. Le gaz inhalé se fraie un chemin très rapidement dans votre système respiratoire pour vous monter au cerveau aussi rapidement qu'il a été ingéré. La couleur chartreuse de ce gaz lui a valu ce nom, mais il aurait très bien pu être appelé le « gaz du génie », puisqu'il a la capacité de décupler la puissance et l'acuité de vos facultés mentales et de canaliser votre intellect. Pas la peine de mentionner que c'est une drogue communément utilisée par les scientifiques fous, les inventeurs complètement éclatés et les futurs prodiges de ce monde. Achetée sous forme de petite bombonne pouvant contenir deux livres d'Éther V., cette drogue peut causer une dépendance psychologique (puisque le consommateur perd progressivement sa concentration lorsqu'il n'est plus sous l'influence du gaz) et peut causer des ravages physiques à travers une panoplie d'effets secondaires comme de puissantes migraines, des fièvres, des spasmes musculaires, une perte de la motricité et même le coma, si l'utilisation est trop fréquente.

Cherry Bomb. De plus en plus répandue la « poudre à boudoir » est vendue sous forme de poudre qu'on applique sur le visage comme un maquillage. Translucide, cette poudre est vendue dans des petits pots rose et vient avec un pinceau à poudre, comme on en trouve dans la plupart des boudoirs féminins. Invisible à l'oeil nu, la poudre est très volatile et est absorbée rapidement par la peau. Combinée à une consommation accrue en eau, la Cherry Bomb permet aux dames d'obtenir le corps dont toutes rêves : une taille fine, une poitrine augmentée, des hanches bien définies et, surtout, des cuisses galbées. Mais gare à celles qui en abuseraient, puisqu'un contact prolongé peut causer une importante desquamation de la peau du visage, une chute précipitée des cheveux et des ongles.
VARIANTE :
Shapeshifter. Le Shapeshifter (aussi appellé SS Powder) est une variante intrigante du Cherry Bomb qu'on connaît peu. Présent sous la même forme poudreuse que sa consoeur plus populaire, le SS vaut très cher et est plutôt rare, ce qui fait grimper ses prix. Mélangé à des poudres de pigments minéraux ou animaux, il peut changer la couleur des cheveux, de la peau ou des yeux en aussi peu que 8 heures. Les colorations peuvent durer jusqu'à 24 heures. Très utilisé par les mercenaires et tueurs à gages (ou même par les fugitifs), le SS est étroitement associé à des effets secondaires terribles comme la schizophrénie, les troubles de l'état limite et autres maladies mentales très désagréables. Les effets physiques n'ont pas encore été répertoriés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helterskelter.forum-canada.com
 

Drogues & psychotropes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Helter Skelter :: 
No Man's Land
 :: Sous l'oeil des gratte-ciels :: Annexes
-